Histoire et géographie

Vous désirez en savoir plus sur la situation géographique et l’histoire de Pérouges ?

Géographie

Le village de Pérouges fait partie des communes typiques de la Côtière de Dombes présentes du sud-ouest au nord-est, des villages de Rillieux à Meximieux, sur environ trente kilomètres. Ses terres comprennent trois ensembles naturels s’étalant du nord au sud. Ces derniers sont un plateau dombiste d’une altitude d’à peu près 300 mètres d’altitude, un talus de la Côtière d’une centaine de mètres de dénivellation ainsi qu’une plaine alluviale du Rhône. 

De nos jours, on retrouve à Pérouges deux vallons asséchés, l’un situé au nord, affluent du Longevent, et l’autre présent à l’ouest en écoulement direct en direction de la plaine. Cela offre au site du village l’apparence d’une butte isolée dont la fonction passée était d’être une place-forte. 

Cité fidèle

Ce site possédait la totalité des points forts d’un oppidum : simplicité pour sa défense ou encore visibilité sur un large horizon à 360 degrés. Contrairement à Montluel situé à proximité et conçu par une dynastie locale, le but initial de la fortification de Pérouges était le fruit d’une puissance féodale extérieure. Vers 1100, c’est le comte du Forez qui donne Pérouges en fief à Guichard 1er, seigneur d’Anthon, à treize kilomètres sur la rive opposée du Rhône. La cité en conservera la mémoire en faisant le choix d’un blason « de gueule au dragon d’or ». 

Économie et religion

À partir de la fin du 11ème siècle, Pérouges, bénéficiant d’un positionnement parfait sur la voie de Lyon située dans la ville de Genève, contribue à l’essor économique de l’Occident dans un environnement sécuritaire, grâce aux remparts de la Cité et sous le commandement du capitaine de la châtellenie. La vie commerciale était particulièrement vivante le samedi, avec l’organisation d’un marché, dans une halle. Parallèlement, la foire de la Saint-Martin s’étalant sur les fossés des fortifications est également un autre évènement immanquable du coin. 

Pérouges était un village important à l’époque, cela se voyant grâce au nombre et l’aspect qualitatif des monuments religieux. Il faut savoir que la population de Pérouges ne se restreint pas seulement à l’unique ville close. En 1435, on y façonne une église située à proximité de la Porte d’en Haut puisque celle du prieuré Saint-Pierre servant pour les fidèles avec le prieuré de Cluny se révèle être trop petite.